Dimanche, 04 Mars 2012 16:55

Retraités de la Légion Etrangère : « Respect s’il vous plaît »

Anh Dao affectionne les retraités de la Légion Etrangère

Notre Présidente souhaite honorer ceux qui ont servi la Patrie

PRESSE

L'image est réduite, cliquez dessus pour la voir à la taille réelle

 

Le dimanche 04 mars 2012, Madame TRAXEL sensible à la cause des personnes âgées et plus spécifiquement à celle des soldats ayants rendus de fidèles services à la Patrie, s’est rendue à " l'Institution des Invalides de la Légion Etrangère" situé Domaine du "Capitaine d'Anjou" chemin Pallière, à PUYLOUBIER. Attentive aux problèmes des personnes âgées et cherchant toujours à promouvoir la justice sociale sans distinction de race, de religion ou de nationalité, elle a visité cette maison de retraite, afin de rencontrer et d'échanger avec les aînés,les personnels civils et militaires. Ecouter et réconforter ceux qui souffrent importe beaucoup dans l'engagement humaniste de Madame TRAXEL.

Anh Dao a voulu lors de sa visite, féliciter l'ensemble des personnels civils ou militaires de cette structure qui se dévouent quotidiennement au mieux à la cause des résidents. Aussi, elle reste très admirative de l'esprit de corps et de solidarité qui règne au sein de la Légion Etrangère". Pour elle, c'est un devoir de rendre hommage aux militaires retraités de ce corps d'élite et cela en raison de leur fidèle engagement passé au service de la France.

A cette occasion, Anh Dao a remis  le "Fanion du Dévouement" à Monsieur le Commandant Hervé DEMUYS, en raison du fidèle engagement de l’Armée au service des solidarités.

 

PHOTO

 

Cliquez sur l'image pour visualiser l'album

Nous remercions les personnalités suivantes :

- Monsieur Frédéric GUINIERI, Maire de PUYLOUBIER

- Monsieur le Commandant Hervé DEMUYS, Commandant de la Légion Etrangère, Directeur adjoint du Foyer d’Entraide de la Légion Etrangère

 

« Que chaque jour soit bien rempli. Donne-lui ta jeunesse, ta santé, tes talents, ton espoir, de sorte que toute ta vie soit un émerveillement. Et tes souvenirs délicieux. »

Caroline RAMUZ

 

Rappel:

Cet établissement est entièrement fondé sur la solidarité. Né en 1953 avec le don d'un petit château situé au pied de la Montagne Sainte-Victoire célébrée par Cézanne, l'Institution des invalides de la Légion étrangère peut recevoir dans des locaux fonctionnels et modernes une centaine de pensionnaires.


Le bâtiment principal d'hébergement a été édifié en 1954 grâce aux légionnaires eux-mêmes qui ont tous donné un jour de leur solde mensuelle durant une année. La seule condition pour entrer à l'institution est d'avoir été légionnaire, quelle que soit la durée du service, et être titulaire d'un certificat de bonne conduite.

Cette maison de retraite accueille actuellement 85 résidents. Chaque année, ces derniers ont la possibilité d’échanger leurs souvenirs avec les plus jeunes grâce à une opération portes ouvertes qui dure le temps d’une journée, indique un récent reportage du journal télévisé de France 2. « C’est grâce à eux qu’on est là, si chaque année on peut venir discuter avec eux, c’est bon » dit un jeune soldat. 

La pension demandée s'élève à environ 1.000 euros par mois. Mais l'argent n'est pas un obstacle, des accommodements restent possibles. Si un ancien n'a pas suffisamment de revenus pour payer le prix de la pension, l'institution lui demande 85 % de ses rentrées, tout en lui laissant dans tous les cas une centaine d’euros pour ses frais personnels. Comme l’indique dans ce reportage Claude Gérard, adjudant à la retraite « rien à voir avec la discipline réglementaire, mais on retrouve la patte militaire. Il y a une phrase que j’aime bien : c’est parce que c’est carré que ça tourne rond ». 


Ne bénéficiant d'aucune aide extérieure, les fonds nécessaires au fonctionnement de la maison de retraite sont collectés grâce à un pourcentage sur les bénéfices réalisés par les mess et foyers des régiments dans le cadre de la solidarité légionnaire. Autres sources de revenus : les ventes d'objets en céramique dans le magasin de souvenirs tenu par les pensionnaires et du vin estampillé Côtes de Provence issu de la culture des 40 hectares de vignes du domaine de l'institution. Chaque année, les retraités de la Légion participent d’ailleurs aux vendanges.

« A la légion, nous n’utilisons pas les gens comme des kleenex conclut sur France 2 le général Louis Pichot de Champfleury, commandant de la Légion étrangère, ce sont des camarades, des frères d’arme, et même quand ils nous ont quitté, notre porte est toujours ouverte ».

L'Institution des invalides de la Légion étrangère et la boutique

Pour plus d'informations et pour acheter les produits de la Légion étrangère :
www.legion-boutique.com

Tél : 04.42.91.45.01 ou 04.42.91.45.06 (la Boutique)
Courriel (info commandes - boutique)

Adresse postale :
Domaine "Capitaine-Danjou"
Chemin Pallière
13 114 PUYLOUBIER (France)